Accueil > Patrimoines > L’église de Cieux

L’église de Cieux


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

Construite sur un promontoire, l’église romane de Cieux, l’une des plus anciennes du Haut Limousin (XIème siècle), est réputée pour le nombre de ses cloches : 4. Son clocher est un point de ralliement visuel.

L’église a connu plusieurs restaurations : agrandie au XVème siècle à l’époque gothique (ajout des deux chapelles formant un faux transept) et remaniée fortement à la fin du XIXème siècle (entre 1873 et 1900). Son clocher, occidental, cubique et étayé de deux gros contreforts, est surmonté d’une flèche pyramidale. L’ensemble est recouvert d’ardoise datant de cette époque.

Des travaux commencèrent juin 2016 pour rénover le clocher de l’église : la charpente et la couverture, les ornements en zinc sur les trois faces du fut ainsi que la structure du beffroi (support et mécanisme des cloches).

Curiosité de l’église de Cieux : à l’extérieur à droite du porche 2 vitraux, à l’intérieur un seul vitrail (" La Vierge et l’Enfant "), tout comme sur la façade sud de la chapelle latérale, présence de 2 fenêtres portant chacune un vitrail alors qu’à l’intérieur une seule fenêtre ébrasée et un seul vitrail sont visibles.

L’église de Cieux possède un chevet ainsi que son abside en hémicycle, voûtée d’arêtes (dispositif très rare), un chœur voûté de très fortes ogives reposant sur des colonnes rondes.

A l’intérieur, le bénitier date de 1688 et est observable un vitrail du XIXème siècle est signé CH Champigeulle de Paris " L’Ascension du Christ ".

En 1972, des travaux de chauffage ont permis de découvrir, sous une dalle, un escalier menant à une salle souterraine située dans l’axe et au centre du chœur.
Cette salle maçonnée voûtée en arc d’une hauteur de 1m68 au maximum, mesure 4,45m de long sur 3,10m de large. Une banquette également maçonnée de 0,50m de large et de 3,25m de long court le long des deux grands côtés.

Sur ces banquettes reposaient 4 cercueils en bois (deux hommes, une femme et un enfant), un cinquième squelette gisait au pied du mur dans une niche pratiquée dans la maçonnerie. Il est vraisemblable que ce soient les restes de la famille de Brettes qui, au XVIIème siècle, était « seigneur de Cieux », et cela jusqu’à la révolution.

Source :
https://www.lepopulaire.fr/cieux/lo...

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d548781.567743316545428.6251521
Lambert II+NTFD.d500036.206343942110990.2664134
Lambert IIINTFD.d499990.743824643411034.8756287
UTM zone 31WGS84D.d348690.384589675094986.7561269
Peuso-mercatorWGS84D.d116461.226753525779027.250523
Latitude LongitudeWGS84DMS1°2'46.28"45°59'30.3"

Evaluation

 Vos observations sur L’église de Cieux