Accueil > Patrimoines > L’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Breuilaufa

L’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Breuilaufa


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

L’église Saint-Jean-Baptiste, d’origine romane, date du XIIIème siècle. Depuis, elle a subi des restaurations importantes aux XVIIème et XIXème siècles.

La date 1658, gravée sur la porte, indique probablement la réfection de la façade, car en 1655, au début du carême, la cloche tomba sur la voûte et se cassa. La voûte de la nef s’est en effet écroulée avec une partie du clocher et n’a jamais été reconstruite. Des chapiteaux, datant peut-être du XIIème siècle, sont réemployés dans le chœur, seule partie voûtée restante.

Cet accident explique les remaniements du clocher mur et de la façade occidentale. En 1891, de nombreuses réparations ont été effectuées, et correspondent à son état actuel : un clocher-mur précède à l’ouest la nef unique à deux travées, dont les voûtes d’ogives n’ont pas été achevées, et d’un chœur à chevet droit. La clé de voûte semble représenter une croix de Malte.

Cette église possède des murs de couleur beige claire car ils ont été enduits à la chaux aérienne talochée et comporte trois vitraux. Le parquet du plafond de la nef, est en châtaignier, également peint à la chaux et rénové.

L’entrée est un portail Limousin à deux voussures du XIIIème siècle, encadré par des contreforts à glacis (XIIIème siècle) et percé de deux arcades. Un pignon dit à double rampant le termine et une croix antéfixe le surmonte. Une frise chapiteau sculptée en granit de feldspath rose orne la façade.

A l’intérieur, l’église présente en vitrine une Vierge à l’Enfant en cuivre doré, datant du XIIIème siècle (classée MH en 1891) ; une statue en granit de Saint Jean-Baptiste XVème siècle près de l’autel dépourvue de sa tête (classée MH en 2001) ; une bannière de procession XIXème siècle représentant d’un côté la vierge Marie et de l’autre Saint Jean-Baptiste. Au temps des processions, les moines la portaient sur leur dos jusqu’à la Croix des Varvauds à la sortie du village.

La Vierge à l’Enfant se trouvait auparavant dans la Chapelle Notre-Dame qui lui était dédiée (aujourd’hui détruite) non loin de l’église. Cette chapelle possédait un tombeau : la pierre près de l’église semble en être un reste.

L’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste est classée aux Monuments Historiques le 13 décembre 1978.

Source :
http://www.tourisme-montsdulimousin...

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d553413.499231516551014.3862664
Lambert II+NTFD.d504625.581116282116619.366948
Lambert IIINTFD.d504578.185770533416669.9730383
UTM zone 31WGS84D.d353324.836569095100577.8219062
Peuso-mercatorWGS84D.d122927.88729325787250.8591897
Latitude LongitudeWGS84DMS1°6'15.408"46°2'34.984"

Evaluation

 Vos observations sur L’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste de Breuilaufa