Accueil > Patrimoines > La porte Bergère du Dorat

La porte Bergère du Dorat


Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes postales seules

Le Dorat est connue pour être une ville fortifiée, avec dans un premier temps des fortifications en bois autour de l’abbaye qui furent démolies puis remplacées par des fortifications en pierre au XVème siècle (1424-1431). Sous la direction de Guillaume de l’Hermite, l’abbé du Dorat, de hautes murailles flanquées de vingt tours ont été construites ainsi que quatre portes : deux ayant un pont-levis (portes du Château et Bouvière) et deux sans pont-levis (portes Saint-Louis et Bergère).

Cette porte est dite Bergère en raison des gardiennes de troupeaux qui autrefois empruntaient cette porte située côté ouest des remparts. Elle est aujourd’hui d’une part la seule à avoir été préservée sur les quatre portes initiales (ainsi que quelques portions de murs à l’ouest et au sud du Dorat) mais aussi l’unique porte fortifiée conservée en Haute-Vienne.

La porte est en arc légèrement brisé, entourée par deux imposantes tours semi-circulaires pourvues d’un système défensif constitué de meurtrières et de canonnières. Une herse (actuellement une réplique) permettait la fermeture de la porte. La défense de l’ouverture était assurée par des échauguettes et cinq mâchicoulis situés au-dessus de l’arc.

La Porte Bergère a été classée au titre des Monuments Historiques par arrêté du 28 décembre 1984.

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d551964.796284856570069.0978205
Lambert II+NTFD.d503016.971513092135678.1064722
Lambert IIINTFD.d502954.97632673435738.307646
UTM zone 31WGS84D.d351872.076606345119647.4288543
Peuso-mercatorWGS84D.d120176.069480795814753.0378087
Latitude LongitudeWGS84DMS1°4'46.416"46°12'51.376"

Evaluation

 Vos observations sur La porte Bergère du Dorat