Accueil > Patrimoines > La chapelle de l’abbaye de Grandmont de Saint-Sylvestre

La chapelle de l’abbaye de Grandmont de Saint-Sylvestre


<>
carte
Intérêt
***.
classé sanschien
Difficulté d'accès
*...
Marche d'approche
*...
Durée de la visite
**..
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes seules

Située sur la place du village et dédiée à Saint Jean-Baptiste (patron des ermites), cette petite chapelle construite avec les pierres de l’ancienne abbaye de Grandmont fut inaugurée en 1825 par le dernier grandmontain survivant Dom Vergniaud.

Elle perpétue le souvenir du monastère, à l’intérieur de laquelle on peut voir encore aujourd’hui : une copie de la châsse d’Ambazac, une copie de la croix reliquaire de Gorre, ainsi que des plans de ce que fut l’abbaye.

Le village de Grandmont porte l’empreinte de la prestigieuse histoire de l’Ordre monastique du même nom. La chapelle renferme une collection de reproductions d’émaux anciens, ainsi que le plan des abbayes successives.

Le site est accessible à l’année.

Histoire de l’ancienne abbaye de Grandmont

L’ordre de Grandmont fut fondé par Etienne de Muret, originaire d’Auvergne. A sa mort en 1124, plusieurs de ses disciples vinrent s’établir en ces lieux en reprenant ses vœux de renoncer à tout bien et de mener une vie de grande austérité dans la solitude des hommes et la présence de Dieu. Un oratoire et des logements sommaires sont construits, puis une église en 1166.

Les bâtiments de l’abbaye, maintes fois réparés ou reconstruits suite à la guerre de Cent Ans et aux guerres de Religion, le sont une dernière fois au XVIIIème siècle. L’abbaye est entièrement reconstruite de 1732 à 1768, peu de temps avant la dissolution de l’ordre en 1772. Les bâtiments sont démolis en 1817.

L’étang des Sauvages, l’étang des Chênes, le petit étang des Chênes et l’ancien étang des Chambres sont situés en amont des vestiges de l’abbaye. A l’instar des autres frères-ermites, les Grandmontais étaient de grands consommateurs de poisson, la nourriture carnée étant proscrite. Afin de s’assurer la présence de viviers et d’étangs à proximité, ils ont donc acquis les installations existantes, et les ont améliorées. Ces étangs assuraient une importante activité de pisciculture mais également le drainage des fonds marécageux. Les éléments constituant chaque étang sont : la digue carrossable, les drains d’alimentation, les vannes de gestion du niveau, les multiples canaux ainsi que divers bassins piscicoles. Ce système hydraulique monumental, propre au paysage limousin, est représentatif de la manière de gérer l’eau dans la région.

Les vestiges de l’abbaye de Grandmont (en totalité, sur Saint-Sylvestre et Ambazac) ont été inscrits au titre des Monuments Historiques par arrêté du 27 juin 2017.
(Village de Grandmont : site inscrit le 20/08/1976)

Sources :
http://www.tourisme-hautevienne.com...
https://www.detours-en-limousin.com...

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d575584.463277056545666.7105405
Lambert II+NTFD.d526860.051501312111451.967192
Lambert IIINTFD.d526826.464190283411514.083875
UTM zone 31WGS84D.d375513.13936825095230.1940457
Peuso-mercatorWGS84D.d154993.021338245780242.8144294
Latitude LongitudeWGS84DMS1°23'32.374"45°59'57.61"

Evaluation

commentaires Vos observations sur La chapelle de l’abbaye de Grandmont de Saint-Sylvestre