Accueil > Patrimoines > L’église Saint-Sauveur de Rochechouart

L’église Saint-Sauveur de Rochechouart


<>
carte
Intérêt
***.
classé sanschien
Difficulté d'accès
*...
Marche d'approche
*...
Durée de la visite
*...
Toutes illustrations | Photos seules | Vidéos seules | Cartes seules

L’église primitive a été construite au XIème siècle par des moines de l’abbaye de Charroux, à proximité du château de Rochechouart, sur le territoire de la paroisse de Biennac en 1049. Elle est consacrée le 11 novembre 1067 par Itier Chabot, évêque de Limoges de 1052 à 1073. Il semblerait que la chapelle sud de l’église ait été édifiée à l’emplacement d’une chapelle construite vers 805, avant l’existence du château.

L’église Saint-Sauveur actuelle (nommée parfois Saint-Julien, en référence à Saint Julien de Brioude, patron de la paroisse de l’église de Biennac) a conservé une importante partie du bâtiment d’origine comme le mur latéral nord et une partie du bras nord du transept.

Le clocher-tour octogonal, dont le massif d’appui carré occupe la première partie de la nef, est daté du XIIIème siècle et a été restauré en 1525. La flèche torse a été reconstruite vers 1764-1765 par un maître-charpentier qui lui donne cette forme en spirale, peut-être pour offrir une meilleure résistance au vent.

En 1813, ont été installées six colonnes rondes en bois séparant la nef des bas-côtés et supportant un lambris en forme de voûte surbaissée. Le plan est en croix latine. Le chœur se termine par un chevet plat.

Le portail limousin du XIIIème siècle est formé de trois voussures en arc brisé avec archivolte d’encadrement.

L’intérieur a été en grande partie remanié. Le mur qui porte la fresque remonte au XIème siècle. Le Christ en majesté est d’esprit roman par son style. Des phylactères déroulés portent des inscriptions appartenant, par leur facture, au répertoire gothique. Cette fresque pourrait remonter au XVème siècle.
Tout le chœur a été décoré de fresques modernes, réalisées par Nicolaï Greschny en 1969, à la demande du prêtre de l’époque.

Les bâtisseurs de l’église ont exploité les diverses couleurs et aspects de la roche de la région, dont la genèse est consécutive à l’impact d’une météorite, pour réaliser des effets décoratifs sur les divers éléments de l’église (piliers, portails...). Ainsi, la roche dite de Montoume est rouge, la roche dite de chassenon est verte.

L’église Saint-Sauveur a été inscrite au titre des Monuments Historiques par arrêté du 2 novembre 1979.

Sources :
https://clochers-tors.com/rochechouart/
https://www.tourisme-hautevienne.co...
https://www.pop.culture.gouv.fr/not...
https://lesnouvellesderochechouartb...

 

SystèmeDatumnotationDefinitioncoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.dEPSG:21545308326527197
Lambert II+NTFD.dEPSG:275724822232092594
Lambert IIINTFD.dEPSG:275734821853392617
UTM Nord fuseau 31WGS84D.dEPSG:326313307315076736
Peuso-mercatorWGS84D.dEPSG:3785913805752094
Latitude LongitudeWGS84DMSEPSG:43260°49'15.193"45°49'24.262"
Latitude Longidude (GPS)WGS84D.dEPSG:43260.82088745.823406


commentaires Vos observations sur L’église Saint-Sauveur de Rochechouart

    mail youtube facebook twitter insta Forum rss RSS 2.0     Habillage visuel © Niko sous Licence CCA2.5 | Version site : final-2019/10/14 18:24:01