La collégiale de Saint-Junien

La collégiale de Saint-Junien est une des plus grandes et des plus anciennes églises romanes limousines. Elle était le centre d’un vaste ensemble ecclésial (cloître, maison épiscopale…) aujourd’hui disparu.

Son origine remonte au VIIème siècle, lorsque l'évêque de Limoges, Rorice II, fit construire un oratoire sur le tombeau de l'ermite Junien. Un collège de chanoines fut installé afin d'assurer le culte de Junien.

Construite en granit de pays, en quatre campagnes successives, du XIème au XIIIème siècle, le plan établi primitivement a toujours été respecté, ce qui en fait une église homogène mais qui porte la marque incontestable des époques de construction depuis le roman jusqu’au gothique naissant.

La nef et le transept datent de la fin du XIème siècle, complétés à la fin du XIIème siècle par la façade, puis le chevet carré, d'aspect sévère, du XIIIème siècle.
Elle a la particularité de posséder un chœur presque aussi étendu que sa nef et une lanterne des morts du XIIème siècle à hauteur du transept nord.
Le clocher central, écroulé en 1922, a été reconstruit.

Les principales curiosités à découvrir dans cette collégiale sont :

  • le tombeau de saint Junien en calcaire (XIIème siècle) : ce magnifique tombeau, richement sculpté dans le calcaire de La Rochefoucauld a la forme d’un reliquaire géant, trois de ses faces sont couvertes de sculptures qui rappellent la fresque de la nef. Il contient les reliques d’Amand, Junien, Théodore ainsi qu’un
fragment de la Vraie Croix ;

  • la fresque de la nef représentant les vingt-quatre vieillards de l'Apocalypse (XIIème siècle) ;
  • la chapelle Saint-Martial (XIIIème siècle) ;
  • une intéressante série de statues polychromes en bois ou en pierre (XVème au XVIIIème siècle) ;
  • la châsse (XIIIème siècle) : en émail champlevé, conservée dans une
vitrine à proximité du tombeau aux cotés de plusieurs pièces d’orfèvrerie ;

  • l’iconographie des chapiteaux historiés ornant les piliers de la croisée du transept et du chœur : l'influence persane et orientale est manifeste dans les animaux affrontés (griffons, centaures, chimères, serpent,...), les petits personnages trapus à figure ovale et à bonnet pointu, les feuilles d’acanthe, ainsi que des chapiteaux à rinceaux et à palmettes.
La collégiale de Saint-Junien a été classée Monuments Historiques par liste de 1840.

Sources :
[->https://www.limousin-medieval.com/saint-junien-c12fz]
[->http://www.tourisme-hautevienne.com/patrimoine-et-visites/patrimoine-bati/edifices-religieux/collegiale-de-saint-junien-26358]
[->https://fr.wikipedia.org/wiki/Coll%C3%A9giale_Saint-Junien_de_Saint-Junien]


Carte N°0Carte N°1Photo N°0Photo N°1Photo N°2Photo N°3Photo N°4Photo N°5Photo N°6Photo N°7Photo N°8Photo N°9Photo N°10Photo N°11Photo N°12Photo N°13Photo N°14Photo N°15Photo N°16Photo N°17Photo N°18Photo N°19Photo N°20Photo N°21Photo N°22Photo N°23Photo N°24Photo N°25

Intérêt général

Marche d'approche

Difficulté d'Accès

Durée de la visite


Vue d'ensemble
  • Grande région

    Nouvelle-Aquitaine (75)

  • Ancienne région

    Limousin (74)

  • Département

    Haute-Vienne (87)

  • Commune

    Saint-Junien (87154)

  • Coordonnées

    45.88739,0.90247

SystèmeDatumnotationDefinitioncoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.dEPSG:21546534129537353
Lambert II+NTFD.dEPSG:275722099585488692
UTM Nord fuseau 31WGS84D.dEPSG:326315083675337255
Lambert IIINTFD.dEPSG:275733399616488650
Peuso-mercatorWGS84D.dEPSG:37855762321100462
Latitude LongitudeWGS84DMSEPSG:432645°53'14.597"0°54'8.885"
Latitude LongitudeWGS84D.dEPSG:432645.8873880.902468

Qrcode de l'article

Scanner le QRCode à partir de votre smartphone. Si le navigateur de celui-ci le supporte, cette page du site internet sera consultable ultérieusement sans connexion internet...Bonne promenade !

  Habillage visuel © Niko sous Licence CCA2.5 version : 2022061601 | Admins & Rédacteurs   Signaler un bogue